Mon Histoire avec Moriba Saveurs d’Afrique #1 : Je déteste les noix de cajoux SAUF….

Shalom mes inspirations,

j’ai décidé de partager avec vous mon aventure avec la marque Moriba Saveurs d’Afrique, dans des petits épisodes pour vous faire découvrir ces produits.

MORIBA SAVEURS D'AFRIQUE

Mon Histoire avec MORIBA SAVEUR D’AFRIQUE #1 : Je déteste les noix de cajou Sauf..

Depuis toujours je n’aime pas la noix de cajoux, elle n’a jamais su détrôner la cacahuète dans mon palais. Ma mère, qui elle est une « fan » de cette graine ne cesse d’en manger. Je reconnais que je l’accompagne gustativement parlant de temps à autre mais, une chose est sûre JE N’AIME PAS les noix de cajou.

La semaine dernière je reçois un petit paquet surprise de la marque Moriba Saveurs D’Afrique, qui me donne l’occasion de gouter un éventail de leurs produits.

Toute joyeuse, je découvre la panoplie d’articles reçus…et à  mon grand déséspoir je découvre cette boite de noix de cajou… à ce moment là je me dis (avec l’accent ivoirien,  évidement!):

Hum, j’aime pas les noix de cajoux et dans tous les produits là c’est ça ils ont pris pour m’envoyer , je mange pas ça ! Je vais donner à ma veille (terme utilisé en Côte-d’Ivoire pour désiger la mère) comme elle aime les trucs comme ça, elle va s’enjailler (vient de l’argo ivoirien qui signifie entre autre :s’ambiancer, faire la fête) avec !

Je dépose le paquet loin de mon champ de vision et je regarde les autres produits, mes yeux pétillent, mon ventre gronde. C’est décidé je me plannifie un festin » Savoureusement Moribastique »quand je rentre. Ce soir je fête mon anniversaire avec un an d’avance. (A ce moment là le sort des noix de cajoux est déjà  scellé).

Le soir venu,  n’ayant pas trouvé les accompagnements nécessaires  à la dégustation de mes confitures bio d’Afrique, je remets mon ambiance à plus tard…. Sauf que ce jour-là j’ai tellement travaillé que j’ai même oublié de manger. 2 heures du matin l’heure où mon cerveau chauffe.. mon ventre pleure.. Je fais une excursion dans la cuisine. Dans le frigo…. Rien.. Dans ma cachette…Fohï (rien!)…Dans ma deuxième cachette…Elokoté (rien en lingala)…Je réfléchis et là j’entends cette voix interieure qui me dit :

Et le paquet de noix de cajou là ? Après tout ton ventre s’agite, c’est juste une affaire d’ un ou deux histoire de pas mourir !

Je dédjà (« je sors ») le paquet, je l’ouvre et là… Première surprise :

HUMMM mais ça sent bon !! Depuis quand la noix de cajoux à cette odeur??

L’odeur et le visuel sont la base de mon appétit, subjuguée par cette senteur sucrée, sans peur je me lance dans cette dégustation et j’en mets une dans ma bouche, puis deux, puis six, puis STOOOOOP. J’arrête, je dis  (à nouveau avec mon accent ivoirien) :

Attends je vais ranger ça, faut pas le petit paquet va finir,eux aussi pourquoi dans tous les produits là,  c’est petit paquet de noix de cajoux ils ont trouvé pour me donner ohhh !(Comment la même phrase peut être interprétée différement..les humains? des éternels insatisfaits)

Après m’être sustenter avec ces petits caviars, je vais me coucher et je repense à ce qui vient de se passer… dans ma tête ça se bouscule :

°°°°J’ai mangé parcque j’avais faim? ou parceque c’était bon?? ou les deux? Mais j’ai bavardé sur les noix de cajoux jusqu’ahhhhh c’est pour rêver de ça? Hum je veux voir clair dans cette affaire (traduction : je veux éclaircir cette confusion!)°°°°

Je me lève, je repart dans la cachette où j’avais pris le soin de préserver ce paquet..Je saute dessus et j’achève mon masssacre. oh Yako (signe de compassion on peut le traduire par « Désolée, Sorry)!

La morale de cette histoire c’est que Moriba Saveurs d’Afrique par la simplicité de ses produits et par la qualité de chacun d’eux arrive à nous redonner la saveur de vivre. Ce n’est pas seulement une marque bio c’est une nouvelle manière de consommer l’Afrique…

L’Afrique consommable d’abord pour les connaisseurs mais aussi pour les inconnus, car tout est fait pour universaliser et démocratiser la clientèle.

« Reveillez-vos sens« , ce n’est pas qu’un slogan c’est une promesse ! Testez et vous comprendrez!

En attendant le prochaine épisode, je vous laisse finir mon titre : « Je déteste les noix de cajou sauf… »

Paix et Joie,

OKédjè

Publicités
Cet article a été publié dans articles, Moriba Saveurs d'Afrique, Présentation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mon Histoire avec Moriba Saveurs d’Afrique #1 : Je déteste les noix de cajoux SAUF….

  1. Ping : Mon Histoire avec Moriba Saveurs d’Afrique #2 : à la découverte du Bombacacé d’Adansonia digitata | OKédjè's Testimony

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s