BABI SODADE….

SODADE 3

Chère Côte d’Ivoire,

14 ans que toi et moi nous ne sommes pas retrouvées. Les avions partent et reviennent pleins de poissons, d’escargots, d’attiéké et de robes sur mesure bien taillées. Et moi, je suis là à t’attendre de l’autre côté, coincée entre l’Atlantique et la Méditerranée.

Je te connais en surface, voir sur FACEbook e,  d’autres diraient même que je ne te connais pas, mais mon amour pour toi est un sentiment qui ne peut s’expliquer et encore moins se justifier.

Beaucoup parlent de toi, te rendent visite, me donnent de tes nouvelles. Mais, j’ai juste envie de te revoir « Babi la belle »!

SODADE 4

J’espère et je prie pour  pouvoir fouler ta terre, manger ton pain sucré et ton aloko poulet braisé,  boire ton jus de fruit de la passion que je n’ai jamais réussi à reproduire à la maison.

Ils disent que tu as changé, que ce que j’ai connu n’est plus la vérité. Ton « père »  t’a rajouté un grand pont, qui diminuerait considérablement mon temps de trajet jusqu’à destination

Pont HKB source : Google images

J’aimerais pouvoir me lever et dire : « c’est bon, j’ai mes papiers pour te visiter ! », mais celui qui délivre les passeports célestes ne m’a pas encore donné le visa tant espéré. Comme il est le maître  des circonstances, il me donnera un jour la chance de pouvoir à nouveau  te retrouver.

En attendant, je me réjouis d’entendre que pour toi,les choses avancent et que tu n’es plus celle de mon enfance.

Mlo

Sodade sodade
Sodade
Dess nha terra Marfim

Mélancolie mélancolie mélancolie
De ma terre de Côte d’Ivoire

Je revisite égoïstement ce chant qui décrit profondément mon manque de toi…

A très vite ma terre d’Eburnéa,

Credits photos : 2 & 4 : MLO/3 : Google Images

« Qui t’a montré
Ce long chemin
Qui t’a montré
Ce long chemin
Ce chemin
Pour São Tomé ?

Mélancolie mélancolie mélancolie
De ma terre de São Nicolau (3)

Si tu m’écris
Je t’écrirai
Si tu m’oublies
Je t’oublierai

Jusqu’au jour
De ton retour

Mélancolie mélancolie mélancolie
De ma terre de São Nicolau »

 

Publicités
Cet article, publié dans articles, confessions intimes, culture, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour BABI SODADE….

  1. Ping : Bonne fête de la DEPENDANCE ! | OKédjè's Testimony

  2. afrogenik dit :

    Quel témoignage plein d’emotion… je prie pour que tu puisse revoir Abidjan la belle très bientôt … Elle me manque aussi ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s