OKédjè’s Testimony : L’Expérience au service de l’Espérance par le Témoignage !

cropped-cropped-ok-logo-bk.jpg

Shalom mes inspirations,

Avant, à la question : « De quoi parle ton blog ? », la réponse était très hésitante et loin d’être claire. Je disais toujours la même chose « il parle de tout et de rien, d’inspiration, d’événements, de lifestyle…»

Ne pas avoir de ligne éditoriale définie, se ressentait dans la fréquence d’écriture : panne d’inspiration chronique, démotivation, silence, désertion. J’étais toujours à la recherche de cette réponse précise à me donner et à donner à mes interlocuteurs.

Quelque chose s’est passé..

Celle que je suis en train de devenir VS celle que j’étais ; aussi les retours de mes proches et des personnes qui me suivent depuis ces 3 dernières années, m’ont permis de préciser mon but avec OKédjè’s Testimony. GUERIR , TOUCHER, IMPACTER, faire du bien aux autres et (surtout) à moi-même.

Tout à coup mes yeux s’ouvrent, et ça sonne comme une évidence : « L’expérience au service de l’espérance par le témoignage ». J’ai enfin la direction que je recherchais.

En 2016 : Nous allons quelque part !

Je ne suis pas utopiste, et j’ai bien conscience que le chemin n’est pas dépourvu d’obstacle.  Mais, je décide avec vous de rester fixer sur le miracle. Heureusement qu’il y a d’autres personnes avant moi et autour de moi qui ont su saisir cette grâce de jouir pleinement de leur vie. J’espère qu’au travers de ce blog vous pourrez, aussi, les découvrir, découvrir leurs projets et désirer ardemment que pour vous quelque chose de bon advienne.

La vie est une succession de merveilles qui font de nous des témoins et des acteurs de chaque jour.

Une chose est certaine, ce que nous sommes aujourd’hui n’est surement pas ce nous serons demain.  A travers ces billets, je souhaites :

  • Que nos échecs passés soient les tremplins de notre vie future.
  • Que le  « succès » ne soit pas absent de notre présent.

Gardons en mémoire que « La fin d’une chose vaut mieux que son commencement » Ecclésiaste 7,8 . Que tout ce que nous faisons soit pour un but donné, : VIVRE POUR CE POUR QUOI NOUS AVONS ETE CREES !

« TOUT EST POSSIBLE A CELUI QUI CROIT ! » (Marc 9, 23)

Let’s go !

Paix et Joie,

OKédjè

 

Publié dans articles, confessions intimes, Début, Edito, Génèse, Présentation | Laisser un commentaire

Même pas PEUR !

 

 

Crédit photo : Bing images

Crédit photo : Bing images

Shalom mes inspirations,

Je suis une peureuse. J’ai peur de tout et la majorité de mes actions, de mes pensées, de mes réflexions sont conduites par la peur. Oui j’ai peur. Si cela ne m’empêchait pas de vivre ma vie, j’ai envie de vous dire, cela aurait été un problème mineur. Mais, hélas, la peur me TETANISE, me bloque et m’empêche farouchement d’avancer.

Elle m’opprime, elle m’oppresse, elle m’obsède et surtout, elle me laisse au sol, là où je dois  décoller et me déployer. Elle contrôle presque tout et le plus important :  ma pensée. Avec elle je fais des films de vie qui deviennent des réalités, j’arrive à faire venir la pluie, là où le soleil de justice brule au-dessus de ma tête.

A chaque Carême, je demande toujours à mon Conseiller Céleste quelle sera ma victoire cette année à la Résurrection, et donc par déduction, mon combat. Cette année je pense que cela sera le Carême le plus difficile, car je vais devoir me battre contre mon plus grand adversaire LA PEUR !

2016 est une année de grâce et je dois pour avancer dans cette promesse. Je dois terrasser mon Goliath : LA PEUR… C’est fou qu’au premier jour de ce combat qui s’annonce long et difficile, je prenne le temps d’écrire.  Mais, il faut que je nous le dise, nous avons tous un combat à mener et surtout à gagner. Tout nous a été donné pour être victorieux .

« Ce n’est pas un esprit de timidité que je vous ai donné mais un esprit de force, d’amour et de sagesse » 2 Tim 1, 7

Comme un soldat avant la guerre, je connais mon adversaire, j’ai les armes pour l’anéantir LA FOI et LA PRIERE ; et surtout je connais le dénouement (pour une fois). Je suis victorieuse
Combattre la peur sous toutes ses formes pour qu’elle devienne une source de motivation et de dépassement et non un instrument de destruction massive. C’est mon Carême 2016 !!!

« N’ayez pas peur ! »

Cette expression est semble-t-il 365 fois dans la Bible. Chaque jour Dieu me le dit et le répète. Alors pendant 40 jours je m’accroche à cette Parole de Vérité. Je le proclame déjà J’AI VAINCU LA PEUR !

Et vous ? Mes inspirations, quel est votre Carême ?

Je nous souhaite un bon Carême et surtout de GRANDES VICTOIRES !

Paix et Joie (et FOI),

OKédjè

Publié dans confessions intimes, Début, Génèse, Présentation, Promenades | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

L’herbe est plus verte ailleurs….So what ?

AmendeShalom mes inspirations,

En pleine méditation « existentielle »,  et posant un regard rétrospectif sur ma vie, je me suis posée une question :

POURQUOI TOUJOURS VOIR A TRAVERS LA VIE DES AUTRES CE QUE NOUS N’AVONS PAS (ENCORE) DANS NOTRE PROPRE VIE ?

Dieu merci, tout le monde n’est pas comme ça. Mais je dois vous avouer que j’ai pendant très longtemps été cette personne qui dit : « Et moi ? Et moi ? À quand mon tour ? » Chaque bonne nouvelle était comme un couteau en pleine poitrine qui crispe mon visage. Pendant que les autres pensaient que j’exprimais ma joie en souriant, au fond de moi je savais pertinemment que cela ressemblait à tout sauf à du bonheur… bon parfois un peu, mais vraiment un peu.

Remémoration des échecs, impressions de ne pas avancer, même l’impression de ne pas être aimée.Nous avons tous droit aux mêmes conseils :

« Ne te compare pas aux autres, tu verras ! Ton tour viendra aussi. Réjouis-toi, car c’est de cette manière que les autres vont se réjouir pour toi. ».

Rien n’y faisait. Quand ça ne va pas, ça ne va pas.

Une chose que je nous invite à comprendre : la vie de l’autre  n’est pas un point de comparaison. Elle peut être une source d’inspiration, mais pas un repère par rapport auquel on mesure le taux de réussite ou d’échec de notre vie !

La seule comparaison que nous devrions faire serait celle de nous il y a quelques années et nous maintenant.

Aujourd’hui, quand je fais cet exercice, je comprends encore mieux pourquoi certaines choses que je désirais ne pouvaient pas se présenter à moi. Je n’étais tout simplement pas prête à les avoir dans ma vie.

Un père peut-il donner une Ferrari à son enfant de 7 ans même s’il aime de tout son cœur ? Ou encore pourquoi aurais tu un salaire annuel de 300 000 dollars , quand 30 000 dollars te font transpirer?

Les bonnes choses viennent à la bonne heure…j’aime dire !

Je ne sais pas si ce que j’ai dit va foncièrement changer quelque chose, et ce combat je le mène tous les jours.  Une solution ? Je n’en ai pas à offrir en particulier si ce n’est qu’à toute chose  négative il faut opposer son contraire.

Nous sommes maitres de nos émotions, de nos ressentis et nous pouvons choisir un sentiment au détriment d’un autre. La joie est un combat, contre la tristesse, l’amour contre la haine, l’espérance contre le désespoir et nous pourrions en citer plein d’autres comme ça.

BATTONS NOUS ! Forçons nos cœurs à se réjouir pour les autres ou du moins à ne pas s’attrister de ne pas avoir ce que l’autre a obtenu « plus vite » (selon nous). Nous n’avons pas les mêmes histoires.

Éduquons nos âmes jusqu’à ce que cet effort devienne une réalité ancrée en nous.

La vie est faite de surprises, de joies, de victoires, d’échecs, de succès, de tristesse, de chutes et de rebondissements Elle est le chemin de toutes les possibilités. Le plus important ce n’est pas ce que nous n’avons pas (encore, j’insiste); mais de se rendre compte que sans ce »peu » que nous avons, nous n’aurions rien. Il faut être convaincu qu’avec ce minimum nous aurons le maximum (Merci ma grande sœur chérie !)

Pour cela tout dépend de notre cœur.  Entrainons-le durement, a toujours choisir le meilleur de ce qui pourrait (selon notre vision des choses) être le pire.

« Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie » Pr 4, 23

Je nous aime.

Paix et Joie,

OKédjè

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

EN 2016 : VISUALISE !

telescope_318-59359.png
Shalom mes inspirations,

Je sais, le dernier article date de quelques semaines maintenant. Je sais qu’en 2016, cela va changer. (OUI ! J’y crois fermement).

En ce début d’année que puis-je nous souhaiter que nous n’ayons déjà entendu, ou lu ?

EN 2016 je  nous souhaite de VISUALISER.

  Rendre visible un phénomène qui ne l’est pas / Former une vision d’un concept dans son esprit.

Visualiser tout ce que nous souhaitons de bon pour notre vie et celle des autres afin que notre pensée fasse advenir des choses qui n’existent pas.

Comment est-ce possible ? Me diront certains.

Ma réponse se trouve dans La Parole de Dieu. Que nous y croyons ou pas, je n’ai pas d’autre solution à vous proposer. Mon seul conseil, c’est de prendre ce que votre cœur accepte de recevoir.

La première étapepour rendre concrète une vision « abstraite » , c’est de l’ECRIRE, la relire jour après jour, l’avoir en face soi, et de prier jusqu’à ce qu’elle se réalise.

Habacuc 2,2-3« L’Eternel m’adressa la parole, et il dit: Ecris la prophétie: Grave-la sur des tables, Afin qu’on la lise couramment. 3Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, Car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement.… »

Deuxième étape, faire l’état des lieux de ce que nous avons comme ressource et croire qu’avec le peu que ,nous possédons, nous pouvons faire beaucoup.

Avec 5 pains et 2 poissons Jésus-Christ nourrit une foule de 5000 personnes. (Marc 6)

Troisième étape, se mettre en mouvement :

Rien ne peut se faire sans notre mise en action.

Mathieu 7, 7-8« Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.… »

Tout part de la visualisation.

Alors pour cette année je nous souhaite de Voir, de Croire et d’Avoir…

Derrière le brouillard se cache la gloire, et le souffle de la foi nous permet de la voir (l’Avoir) !

Heureuse Année 2016

Paix et Joie,

OKédjè

Publié dans articles, Début, Défit, Edito | Tagué , , , , , , | 4 commentaires

Je suis (pas) parfaite….mais je me soigne !

2000px-Blank_stop_sign_octagon.svg

«  Reconnaître que nous sommes pécheurs est une grâce pour laquelle nous devons remercier Dieu. Si ce n’est son Esprit-Saint, comment pouvons-nous le confesser et surtout en guérir ? » Père. O

C’est ce que le prêtre m’a dit lors de mon avant (avant) dernière confession.

Pour faire court, Se confesser – on dit aujourd’hui  se réconcilier – c’est recevoir le sacrement du pardon, un des sept sacrements de l’Eglise . Il peut se recevoir individuellement ou collectivement. Ce sacrement naît d’un double mouvement : reconnaissance de l’amour de Dieu pour nous, reconnaissance de notre difficulté à y répondre concrètement par l’amour du prochain. En recevant l’absolution, nous sommes « lavés » de toutes nos fautes et pouvons continuer à neuf notre chemin

J’essaie de me confesser régulièrement, car chaque jour est pour moi une occasion de pécher et ces derniers temps je dois reconnaître que j’ai mis la dose : agressivité, surréactivité, murmure,  plaintes en tous genres et j’en passe … bref c’est la catastrophe. Loin de moi l’idée, de m’ autoflageller ou de me lapider au lieu de me jeter des fleurs, mais il faut voir la vérité en face : Je suis (très) imparfaite mais je me soigne, pour paraphraser l’expression du Père Silouane Ponga . Depuis que je me confesse, je me sens libre et sur la bonne voie de la guérison.

Ce qui ne veut pas dire que, c’est avec joie que je (sup)porte ces imperfections parce que je sais que je serai pardonnée. En revanche, depuis ma (nouvelle) rencontre avec Dieu, je sens qu’Il veut mettre la lumière sur mes manquements.  Il me restaure au travers ces entretiens d’amour privilégiés, pour faire de moi une bénédiction.

Seul le Seigneur est parfait, et comme nous sommes créés et  à son image et à sa ressemblance, il ne cesse de nous parfaire. La tâche est d’autant plus corsée, qu’il ne peut le faire sans notre consentement. En effet, Notre Père, nous a créé en nous dotant du libre arbitre et c’est librement que nous faisons le choix d’être parfait (dans le sens de parfaire). Je me demande si nous choisissons toujours de l’être. En ce qui me concerne c’est un perpétuel combat de lui dire « oui Dieu, rends moi parfaite »  et encore plus intense quand il se met en action.

Pas facile de se laisser, briser, modeler, façonner, cuir au four  à plusieurs reprises par le potier céleste, pour devenir un vase d’or renouvelé dans lequel un vin nouveau va venir se déverser jusqu’à débordement. Mais « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein » Rom 8, 28

Alors je ne suis pas parfaite mais je me soigne.

 

Paix et Joie,

 

Okédjè

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

BABI SODADE….

SODADE 3

Chère Côte d’Ivoire,

14 ans que toi et moi nous ne sommes pas retrouvées. Les avions partent et reviennent pleins de poissons, d’escargots, d’attiéké et de robes sur mesure bien taillées. Et moi, je suis là à t’attendre de l’autre côté, coincée entre l’Atlantique et la Méditerranée.

Je te connais en surface, voir sur FACEbook e,  d’autres diraient même que je ne te connais pas, mais mon amour pour toi est un sentiment qui ne peut s’expliquer et encore moins se justifier.

Beaucoup parlent de toi, te rendent visite, me donnent de tes nouvelles. Mais, j’ai juste envie de te revoir « Babi la belle »!

SODADE 4

J’espère et je prie pour  pouvoir fouler ta terre, manger ton pain sucré et ton aloko poulet braisé,  boire ton jus de fruit de la passion que je n’ai jamais réussi à reproduire à la maison.

Ils disent que tu as changé, que ce que j’ai connu n’est plus la vérité. Ton « père »  t’a rajouté un grand pont, qui diminuerait considérablement mon temps de trajet jusqu’à destination

Pont HKB source : Google images

J’aimerais pouvoir me lever et dire : « c’est bon, j’ai mes papiers pour te visiter ! », mais celui qui délivre les passeports célestes ne m’a pas encore donné le visa tant espéré. Comme il est le maître  des circonstances, il me donnera un jour la chance de pouvoir à nouveau  te retrouver.

En attendant, je me réjouis d’entendre que pour toi,les choses avancent et que tu n’es plus celle de mon enfance.

Mlo

Sodade sodade
Sodade
Dess nha terra Marfim

Mélancolie mélancolie mélancolie
De ma terre de Côte d’Ivoire

Je revisite égoïstement ce chant qui décrit profondément mon manque de toi…

A très vite ma terre d’Eburnéa,

Credits photos : 2 & 4 : MLO/3 : Google Images

« Qui t’a montré
Ce long chemin
Qui t’a montré
Ce long chemin
Ce chemin
Pour São Tomé ?

Mélancolie mélancolie mélancolie
De ma terre de São Nicolau (3)

Si tu m’écris
Je t’écrirai
Si tu m’oublies
Je t’oublierai

Jusqu’au jour
De ton retour

Mélancolie mélancolie mélancolie
De ma terre de São Nicolau »

 

Publié dans articles, confessions intimes, culture | Tagué , , , , , , , , | 3 commentaires

Je repars de 0….

Shalom mes inspirations,

Cela fait un moment que je ne suis pas passer par ici. Manque d’activité ? Non bien au contraire, Manque de  temps ? Un peu… Panne d’inspiration ???? Oh yes.

Un passage à vide, du a plusieurs choses  avec lesquelles je ne vais surement pas vous embêter

Pour savoir donner correctement il faut parfois apprendre à recevoir, je suis en plein apprentissage avec celui par qui me viennent toutes mes inspirations : Le Saint-Esprit.

Aujourd’hui ma page Facebook fête ses 3 ans, il est temps de faire un bilan et de repartir vers des objectifs irréalisables pour me rappeler  que tout est pour la Gloire de celui qui m’inspire mon Manager BIG BOSS GOD…

A très vite,

Paix et Joie,

OKédjè

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire