Je repars…

Je repars…
Malgré les tempêtes, le « capitaine » qui quitte le navire, les chancèlements.
Je ne sombre pas, car Jésus est toujours dans ma barque.
J’ai bu la tasse, oui  mais, je ne me suis pas noyée.
Tout ce qui m’effrayait a fini par m’arriver.
Maintenant que tout a changé, je peux à nouveau avancer.
Sans limite, sans contrainte, sans peur.
J’affronte l’avenir, dans l’abandon et dans l’abondance de la grâce.
La confiance en mon Père est semblable à celle d’un enfant.
Je bois ses Paroles en sachant que jamais Il ne ment.
La « kénose » (le dépouillement) dans l’épreuve est le moyen par lequel le Roi des rois peut nous couvrir de Son manteau royal. Pour que Sa Gloire puisse transparaître de façon transparente aux yeux de tous.
La désillusion n’est que la confirmation d’une vérité : « Dieu seul peut à TOUT prix nous aimer ». Au prix de nous résister là où on pensait avancer dans Sa volonté.
J’ai compris que la douleur du refus du Père vaut mieux que le malheur de refus de lui plaire.
Les larmes dues à la lourdeur de la Croix que je peux porter, sont les semences de la Gloire.
Je suis bénie de cette expérience avec Toi.
Les épreuves sont l’antichambre de la foi.
Encore aujourd’hui je le saisis, c’est dans Ta passion que je suis guérie. « La fin d’une chose vaut mieux que son commencement » Ecc 7,8.
Je te rends​ grâce d’avoir permis cette perte de vitesse. Aujourd’hui, je sais encore plus  que sans Toi rien ne se redresse.
Je puis(e) tout en celui qui me fortifie.
Merci Seigneur d’être l’arbre dont je suis le fruit.
Il est temps de dépasser le passé car l’avenir que tu me réserves est plus qu’assurer.
Que Ton amour , Ta faveur et Ta grâce me permettre d’avancer quelque soit le nombre de fois où je risque de tomber.
Merci Seigneur de m’aimer.
Amen

Paix et joie,

OKédjè

 

Publié dans confessions intimes, Début, Génèse | Laisser un commentaire

Je ne sais pas AIMER !

Je ne sais pas aimer, si je ne peux pas m’aimer
Je ne sais pas aimer, si mon amour est intéressé
Je ne sais pas aimer, si je ne peux pas pardonner
Je ne sais pas aimer, si je n’accepte d’être blessé
Je ne sais aimer, si je ne peux pas parler
Si je ne peux pas dire à l’autre comment j’aimerai être aimé
Je ne sais pas aimer, si je n’ai pas la foi.
Qui me donnera la force de dépasser les doutes en période de froid.
Je ne sais pas aimer, si je n’espère pas
Mais avec toi, je veux apprendre à Aimer,
jusqu’à ce que je ne puisse plus respirer.
L’amour est un langage qui est propre à chacun  et s’ AIMER est un exercice perpétuel de traduction et d’interprétation !
Je vous aime !
Paix et Joie (et Amour)
OKédjè
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Dieu merci, je n’ai que le cancer du SAINT !

octobre-roseShalom mes inspirations,

Le mois d’octobre s’achève et je n’ai fait (volontairement) aucune allusion au cancer du sein. C’est un sujet assez délicat me concernant, ce sein.

2002, à 15 ans, je sens une boule dans ma poitrine côté droit. Je me rappelle encore, j’étais en vacances à Londres chez tonton Mike. A mon retour, j’ai fait plusieurs examens et le médecins lui avait  donné un nom : adénofibrome
Au début, pas d’inquiétude, c’était normal et il disait qu’une opération n’était pas nécessaire.

2003, j’ai 16 ans, et finalement je reçois un appel (du moins ma mère), disant que la boule grossissait un peu vite ! qu’il serait mieux que je la fasse enlever, pour éviter une récidive.

2016, 13 ans plus tard, au détour d’un énième passage aux urgences pour des douleurs inexpliquées et à cause de (ou grâce à)  cet antécédent je dois faire en examens complémentaires une échographie mammaire et une mammographie.

« Pourquoi le gynécologue me palpe les seins une fois par an si c’est pour trouver quelque chose? » me dis-je intérieurement

Je suis confiante et j’y vais avec confiance !

A la mammographie, tout se passe bien, rien à signaler, je suis rassurée.

Viens l’échographie, qui s‘est faite dans la foulée.

« Une, deux,  trois, …Mais c’est une grappe que vous avez-la dites-moi !! S’exclame le médecin.

Qui essayait tant bien que mal de détendre l’atmosphère.

« C’est plus impressionnant qu’alarmant, insiste-t-il ».

A cet instant, je n’entendais plus rien, je ne comprenais plus rien et je ne voyais plus rien. Les larmes avaient inondé mon visage.

« Par contre, il faut que vous preniez rendez-vous assez rapidement avec votre gynécologue ! »

Ce n’était pas alarmant mais une boule qui ne semblait pas très en boule demandait à être analysée plus en profondeur. (Really ????)
Grand moment de panique !  je ne maîtrisais plus rien, ni la suite des événements, ni ma pensée, ni mon état général. Je me posais plein de questions et je commençais à me perdre. C’est là que je me rappelle qu’il y a Dieu, qu’il y a mes proches qui
m’épaulent et prient sans cesse pour moi. Je me ressaisie, je me relève, je prie et je vais à cet autre examen.

On découvre 3 nouvelles boules (cette fois-ci, je suis sereine !) mais rien de grave, on me redonne rendez-vous six mois plus tard pour un contrôle.

31 octobre 2016 (aujourd’hui !) la pause est finie. Je fais l’examen de contrôle et le verdict tombe :

 » TOUT VA BIEN, des boules ont disparu, d’autres sont apparues, mais rien de grave. CE N’EST PAS LA PEINE de revenir ! »

Encore une fois, je n’entends plus rien, je ne vois plus rien car les larmes de JOIE et d’ALLEGRESSE ont rempli mon visage. Je me sens légère et totalement libérée.

EH là, je me dis : DIEU MERCI, je n’ai pas LE CANCER DU SEIN !

Pourquoi ce cri de soulagement ?
Parce que je sais que d’autres non pas eu la chance d’avoir ce diagnostic
Parce que d’autres femmes n’ont même pas de diagnostic du tout, elles n’ont pas les moyens, elles n’ont pas le temps de penser à elles (elles sont trop occupées à penser aux autres),Parce que pour certaines le verdict a été tout autre.

C’est pour ces raisons qu’il m’est difficile de parler de ce cancer du sein (cette année particulièrement) parce que ce n’est pas évident de parler de ce que nous avons peur d’avoir, surtout quand nous sommes dans un contexte qui peut le laisser prétendre.

C’est l’espérance, la prière, le soutien de tous ceux par qui je suis aimée qui m’ont permis de voir LA VÉRITÉ au lieu de la réalité de la situation.

Mon mois d’octobre qui est (surtout) le mois de Ma Très Chère Mère la Vierge Marie, je le passe dans la prière et dans le recueillement.  Ma lutte, je l’ai faite dans le silence de l’intercession en demandant à ma Sainte Patronne : Sainte Thérèse, de placer dans toutes les petites roses qu’elle répand de son Ciel, chacune des femmes confrontées à cette maladie.

Quand à toi, chère sœur, chère mère,  femme si chère à mon cœur, beaucoup de choses peuvent te manquer pour te faire dépister : temps, argent (même si pendant le mois d’octobre, il y a des dépistages gratuits), courage, force. Mais, le manque le plus préjudiciable pour nous, c’est le temps. C’est une course contre la montre. « Vite vu, vite pris en charge » !

cancerdusaint

Fais-toi vite dépister, pour que cette course ne se fasse pas sur une piste glissante qui t’emmènera à la fin d’une vie que tu aurais pu vivre pleinement si tu avais pris le temps.

 « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait ». Cette épreuve est venue contribuer à ma perfection; Oui ! Ici encore Dieu, est venue me parfaire.

Plus de Lui moins de moi en vue d’être pleinement ce qu’il veut pour moi.. N’est-ce pas un peu ça la sainteté ?

Si oui, alors DIEU MERCI, je n’ai que le cancer du SAINT !

Paix et joie,

OKédjè

Publié dans confessions intimes, Défit, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Soyons transfigurés !

soyons-transfigures

Shalom mes inspirations,

Ça commençait à faire long, mais je suis de retour !

Aujourd’hui je veux nous parler de changement.

Dans ma marche avec le Seigneur, et quand je regarde autour de moi les différents témoignages je constate une chose fondamentale :

Quand tu rencontres Dieu, il te change mais il ne t’ échange pas !

En effet, Il nous transfigure, Il prend le meilleur de nous et en fait une lumière éclatante dont Lui seul maîtrise l’intensité.

Par exemple, si tu étais une personne qui avait pour habitude d’aller t’ambiancer sur des dance floor d’endroits pas très  recommandés. Ta rencontre avec Lui ne va pas faire de toi un chauffeur de bancs, bien au contraire, il va prendre cette joie, cet amour pour la danse et ce talent, car certains d’entre nous s’avèrent être des excellents danseurs et Il va faire de toi un puissant instrument de louange. Qui sera transportable n’importe où : dans les fêtes, les mariages, les sorties entre amis… Si tu étais un bon » tchatcheur », ta rencontre avec lui ne va pas te rendre muet, il va utiliser tes talents d’orateur pour L’annoncer, pour te permettre d’exceller dans des domaines où le verbe et la parole sont prédominants.

Pourquoi nous voulons nous nous échanger quand nous rencontrons Dieu ?

Pourquoi s’étonner de voir des hommes ou des femmes de Dieu esquisser des pas de danses, ou être dans l’air du temps sous prétexte qu’ils ont rencontré le Seigneur ?

Savons-nous de quelles ténèbres Dieu les as-tirés pour les amener à Son admirable lumière ?

 DIEU NOUS PARFAIT AVEC CE QUE NOUS SOMMES DÉJÀ.

Un jour une de mes mamans dans la foi, m’a dit un an après avoir intégré la Fraternité Foi et Prière. « Ash quand tu venais au début tu étais pimpante, et maintenant tu sembles éteinte, quand on te voit, tu ne donnes pas l’impression d’avoir rencontrer Dieu au contraire !!! ». (Ca pique !!)
A l’époque où elle me disait ces mots, ce changement était dû au fait que, pour moi, maintenant que j’avais rencontré Dieu (véritablement), mon style, assez tape à l’œil et ma « folie » débordante , entre autre, n’étaient,  pas compatibles avec ma (re)nouvelle naissance. Je pensais au fameux « quand dira-t-on ? » J’avais complètement tort !

Il est vrai que plus on Le côtoie, plus certaines choses ne nous plaisent plus et on les arrête. Parfois même nous savons qu’il y a des choses à changer, pour lesquelles nous ne sommes pas encore prêts. Heureusement, que  Lui, est tellement prêt pour nous qu’Il n’ est pas pressé.

Pour terminer, comprenons que notre transfiguration est un témoignage pour ceux qui connaissent OU PAS, Dieu ! Pour ça, encore faudrait-il que nous puissions accepter de nous ouvrir au monde… Pour ce débat rendez-vous au prochain article « Dans le mo mais pas du monde »

Pour toujours et tous les jours ,

SOYONS TRANSFIGURES !

Paix et joie,

OKédjè

 

Publié dans articles, confessions intimes, coup de gueule, Défit | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

La STATURE va avec Le STATUT !

creativity is Intelligence having fun

Shalom mes inspirations,

Je ne sais pas pour vous, mais il m’est arrivé à  plusieurs reprises de vouloir certaines choses dans ma (jeune) vie : un appartement, une voiture, un mari, une promotion, de la reconnaissance etc…Jusqu’au point de les désirer de façon « obsessionnelle » et à être dans une tristesse indescriptible, quand je ne obtenais pas. Vous pensez peut-être que j’exagère ?! C’est malheureusement la vérité.

Mais, j’ai compris une chose :

LA STATURE VA AVEC LE STATUT !

C’est lorsque nous commençons  à nous positionner dans ce à quoi nous aspirons que nous avons une chance d’y accéder.Ne négligeons pas les petits commencements (et là je parle à mon âme !); car la vie est remplie d’étapes qui doivent être toutes franchies. Seul Le Détenteur de ton parcours peut te faire sauter ou pas une marche.

Profitons de ce que nous expérimentons chaque jour afin de pouvoir au moment convenable, avoir la stature qui va avec notre statut.

La vie est à faite pour être vécue pleinement et si l’enfant devient au final un adulte qui se déplace et évolue, il est clair que nous ne sommes pas conçus pour stagner mais pour évoluer et s’élever.

Avoir conscience que ta vie est faite pour la réussite est déjà le début de la réussite.

Certains me diront que nous ne commençons pas avec les mêmes chances, ou iront même plus loin, qu’on peut partir avec des handicaps liés à notre histoires, mais j’ai une bonne nouvelle pour nous : Il y a toujours des virages qui nous donnent la possibilité de revenir dans la course.

Prenons cette belle image des coureurs du 400 m. Au départ ils ne sont pas tous au même niveau, mais c’est quand arrive le virage qu’ils se rattrapent les uns par rapport aux autres.

Alors je nous souhaite en ce début de semaine de saisir l’opportunité qui nous est offerte d’être propulsés dans un virage pour que notre stature corresponde à notre statut de champion.

Paix et joie.

Okédjè

 

Publié dans Défit, Génèse, Présentation | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Femmes, parlons-nous !

Mars
Shalom mes inspirations,
Le mois de Mars est considéré comme le « mois de la femme » et pour cause nous célébrons chaque année, le 8 mars, La Journée Internationale de la Femme.
Ce mois-ci, mon souhait sur le blog, est que nous puissions en toute sincérité nous rappeler ce que nous sommes et ce à quoi, nous, femmes sommes appelées à être et à vivre dans nos vies.
Ma vie de femme n’est qu’à son commencement et je ne detiens aucune vérité. Je veux juste que nous puissions nous poser et réfléchir ensemble.
J’ai hâte de partager avec vous femmes (et hommes) la vision de ce qu’est la Femme aujourd’hui à travers des post ici, ou des publications sur ma page Facebook, mon Instagram et mon Twitter.
Puisse Celui qui m’inspire, me permettre d’arriver au bout de ce challenge mensuel.
Paix et joie !
OKédjè
Publié dans articles, culture, Défit, Edito, fêtes | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Laissez-vous trouver !!!!

Shalom mes inspirations,

C’est quand j’ai arrêté de le chercher que l’Amour m’a enfin trouvée! En cette dernière semaine du « mois de l’Amour » : LAISSEZ-VOUS TROUVER !!!HALDEN

 

Laissez-vous trouver !

Laissez-vous trouver par la personne qui vous fera briller
Celle qui fera de vos rêves une palpable réalité
Pour qui, votre présence dans sa vie marquera une différence
Pour qui,  la vie sans vous aura très peu de résonnance

Laissez-vous trouver par la personne qui vous fera rire.
Celle pour qui « je t’aime » ne sera jamais difficile à vous dire !
Celle qui viendra parfaire vos imperfections.
A qui Dieu voudra vous unir, pour qu’ensemble vous alliez dans Sa Direction.

Laissez-vous trouver par cette personne de valeur
Qui sera motivée tous les jours pour faire de votre vie un bonheur.
Laissez-vous trouver, par celui pour qui vous avez du prix ;
Qui à l’instar du Sauveur est prêt, pour vous, à donner sa vie (Ephesien 5,23)
Laissez-vous trouver par celle qui veut être sous votre mission (Ephesien, 5, 22) ;
afin qu’ensemble vous engendriez une nation (Genèse 1,28)

Laissez-vous trouver par cette personne,sur qui, vous pourrez toujours compter.
Cet appui solide sur lequel vous pouvez vous reposer.
Laissez-vous trouver par cette personne qui sera  :
prompte à s’excuser,rapide à vous pardonner, pressée de se réconcilier.
Pour que la Miséricorde soit le socle de votre futur foyer

Laissez-vous trouver par cette personne de FOI qui par la prière,
fera de vous son autre moi.
Qui acceptera d’abandonner une partie d’elle,
Pour faire avec le reste de votre vous un seul grand tout.

Mais par-dessus tout, je vous souhaite de VOUS trouver,
pour qu’au moment fixé, vous puissiez reconnaître cette personne qui vient vous trouver.

Que la puissance de l’Amour vienne vous renouveler, afin que plus rien ne vous empêche de vous laisser trouver par la personne qui est née pour vous aimer.

Paix, joie (Amour)

OKédjè

Publié dans articles, fêtes, OKédjè Shootography | Tagué , , , , , | 5 commentaires