Le jour où j’ai (décidé de ) réussi (r) ma vie…

20994049_1934054703523015_5542588895612833985_nShalom mes inspirations,

Un titre un peu présomptueux pour une vie que je n’ai, je l’espère, pas encore fini de vivre.
Pour moi, le plus important n’est pas de savoir à quel moment il est constaté que nous avons réussi notre vie, mais plutôt celui où nous prenons la décision de la réussir.
Plusieurs seront d’accord avec le fait que l’on peut être vivant sans pour autant vivre.    Je dirais même plus que la survie peut être un style de vie.

Le cycle de la vie, avec son alternance entre les bons et les mauvais moments, nous oblige à être vigilant et à combattre férocement pour atteindre nos objectifs.

Dans les moments sombres,  il faut se faire aider par des personnes  et nourrir notre âme et notre pensée.

Vous n’avez qu’une seule vie vous devez la réussir !  de Stéphane Marie Dioulo

Une injonction  qui nous rappelle le but notre existence : « Réussir notre vie »
Le témoignage poignant d’un homme de foi qui a saisi son importance et celle de sa mission sur Terre. Récit ponctué par des exemples de réussite accessible à tous.
C’est fou, souvent nous pensons connaître les gens pleinement lorsqu’en vérité nous ne connaissons qu’un aspect de le personne. 
En plus de m’avoir ouvert les yeux sur le talent qu’est ce grand frère,  que j’appellais familièrement  par ce que je connaissais de lui « Le pianiste de Guy » (rires). Je me suis pris une violente claque et j’ai compris plusieurs choses :

  1. Le leader n’est pas celui qui étant tout son talent mais, c’est celui qui l’exerce au moment opportun.
  2. « Tout est possible à celui qui croit » et j’ajouterai à celui qui est à la Croix et à celui qui Croît avec Dieu.
  3. « Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu ».Rom 8, 28

Aussi, lire son livre a été un enseignement pour moi et à confirmer ce que je pense depuis longtemps :  » Faire est mieux que Parfaire ».

Si Stéphane avait attendu la perfection. il aurait sûrement pris du temps à sortir ce livre et nous autres aurions mis du temps à être enseignés, bouleversés et réveillés.

Réussir sa vie, c’est faire ce que nous avons à faire pour que d’autres puissent réussir la leur.

Si vous n’avez pas encore entendu parler de ce livre et que vous ne l’avez pas encore lu. Je vous conseille vivement de vous le procurer.
Je ne bénirai jamais assez mon frère Joseph qui m’a offert cet électrochoc.

Je vis beaucoup de bouleversements en ce moment, plus ou moins perturbants, mais j’ai la certitude que Celui qui gère ma vie est en train d’en faire un témoignage de réussite. 

Aujourd’hui, je décide de réussir ma vie.

Et vous quand décidez-vous de réussir la vôtre ?

Paix et joie !

OKédjè

Publicités
Publié dans articles, confessions intimes, coup de gueule, Défit, DECOUVERTE | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Je suis BLOGGOFEEL !

pexels-photo-262508.jpeg

Shalom mes inspirations,

Je suis une bloggofeel. Un jolie jeu de mots qui me décrit si bien.
Un de mes petits frères de l’Internet me disait il y a quelques jours:

Tu es une bloggueuse de feeling.

Je me suis dis pourquoi ne pas en faire le titre de mon nouveau billet.

Bloggofeel?

Avant, je pensais que pour être bloggueuse il fallait avoir beaucoup, de » vu » de « j’aime », de notoriété de… . (RIRES)
Je voulais adapter mes écrits en fonction de la tendance. Je me mettais une pression monstre et je ne produisais quasiment rien.
Puis un jour, j’ai compris une chose en écoutant les témoignages de ces bloggueurs à « succès » qui nous font rêver et parfois nous méprendre : « blogguer est à la base  une activité personnelle ouverte sur les autres ».
Créer un blog pour être influent, crée plus un blocage qu’autre chose.
Je bloggue ce que je suis, ce qui me passionne quand je veux, sans forcément m’attendre à être suivie, lue, comprise ou partagée.
D’ailleurs, un billet qui plaît est relayé sans même demander.
J’ai mis du temps avant de trouver ma ligne éditoriale. J’ai mis du temps même avant de comprendre ce qu’était une ligne éditoriale.
Aujourd’hui j’aime le dire. Je ne suis pas bloggueuse . J’ai un blog
Parfois,  je me souviens qu’il est là et j’écris dessus comme aujourd’hui.
Parfois, je suis trop occupée à vivre pour prendre le temps de raconter ce que je vis.
Cependant,  je ne l’oublie pas, je sais qu’il est moi et qu’il y a beaucoup d’autres endroits aussi, où je peux m’exprimer de manière plus instantanée.

Ici, je viens pérenniser ce qui de ma vie doit être marqué.
Avec l’Internet et le digitale  (numérique pour le puriste) et le concept d’influence
Nous pouvons penser que tout doit être fait pour être vu et je dirais même  bien vu.
Suivi (e), aimé(e), reconnu(e), choisi(e), sélectionné(e),  élevé(e).
Mais, je me rends compte que c’est lorsque nous cherchons le moins qu’on nous trouve le plus.
Soyons vrais. Du moins essayons de l’être. Partageons et le reste viendra tout seul.

Alors quel bloggueur êtes-vous ?

Bonne journée mondiale du blog…

Paix et joie

OKédjè

Publié dans articles, Début | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

#IGAN…YES HE CAN !

18056749_1346697185410699_5308506873927418647_n

Shalom mes inspirations,

Je ne connais pas Téhui, même si j’ai déjà entendu parler de lui. La sortie de son album était, pour moi, un non-événement. Pour l’avoir vu passer​ sur la toile,  j’ai juste remarqué que ce « gars » est un gros passionné. Dès qu’il s’agit de musique, il a toujours quelque chose à dire. Bref ! C’est lors d’une sortie au Bao Café, « the place to be » pour les amoureux de bonne musique à Abidjan (Côte d’Ivoire) à l’occasion que je le l’entend pour la première fois. Inévitable, c’est le MC de la soirée « IF YOU GOT SOUL »!

Tout de suite, je suis frappée, par sa grande simplicité et son  humilité. Il laisse entrevoir son amour et son profond respect pour chaque artiste qu’il  s’évertue à honorer dans leur présentation.

Ah ! C’est donc lui, Téhui.

Assise sur mon tabouret, je tombe sur l’affiche de son album fraîchement sorti. Je suis intriguée par la pochette et  (surtout) par le personnage.

C’est décidé, je vais l’acheter !

« Demandez et vous recevrez » ! Mathieu 7,7

Le gentleman qui m’accompagne se propose de me l’offrir, et de se l’acheter par la même occasion (tout ne se partage pas) et même de nous les faire dédicacer. Rien que ça !

Un mois plus tard, de retour à Paris, je me décide  (enfin) à l’écouter.

Si je devais résumer cet album en un mot : FIDÉLITÉ ! Téhui a fait une promesse, et il l’a tenu.

UN VOYAGE entre les mots, le flow, la culture hip hop,  ponctué par la réalité​ ! Sa réalité, celle d’un Ivoirien, musicien, mélomane  et amoureux de la vie. Il se raconte à travers les chansons et les collaborations

UN TEMOIGNAGE, de rêve et d’action. Cet opus est la consécration d’une vision qu’il a pris le temps de mettre en exécution. Le temps, il en faudra pour sortir 18 histoires différentes qui mènent toutes à la même destination : LA PASSION du son. Il a pris le temps de faire ce qu’il faut pour faire ce qu’il veut.

LA FOLIE des génies, son anormalité est clairement démontrée dans le mix des genres qu’il a brillamment exécuté. C’est ça le vrai HIP HOP !

LA VERITE,  pour nous laisser le soin d’apprécier ses fragilités et ses imperfections. Une lettre ouverte sur sa profonde timidité qu’il a su dépasser à travers de couplets imprégnés d’une « mélomanie » démesurée. La qualité de chaque production est à saluer.

 FIDELE,  à son titre,  il nous balade ! Nous entraîne mais ne nous laisse pas à la traîne.

Mes coups de coeur :  » #IGAN//BACK TO THE FLOW//IMANE//WWW//ETERNEL//FORGIVNESS//SOULY STYLE

 Voyager avec un inconnu qui se met à nu. C’est avec Téhui que je l’ai vécu.

Il y a tellement à dire que je préfère vous inviter à investir.

 J’ai écouté, j’ai aimé et j’en ai parlé…

Paix et Joie !

 OKédjè

Publié dans articles, culture, DECOUVERTE, Présentation, The M inspiration | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Je ne suis plus DRADMIRATIVE

Shalom mes inspirations,

Avant (peut être encore aujourd’hui) le succès et la réussite des autres étaient une source de frustration pour moi.
Pourquoi ?
Parce que j’avais une mauvaise lecture de ce qui se passait.
Pour moi leurs victoires étaient le reflet de mes échecs.
J »en  suivais certains sur la toile. Puis, je « dislikais » quand je voyais quelque chose dans lequel ils avaient réussi et où moi j avais échoué. Ou encore quand je les voyais épanouis là où moi je me sentais complètement ratée.
Je guettais, j’épiais, j’enviais. Je passais mon temps à les espionnerSans jamais vouloir les approcher.
Jusqu’au jour où, une personne bienveillante, m’a dit :

« Arrête de faire ta féline ! »

Lorsque que je lui ai dit que je ne « calculais » pas une personne de qui je pouvais apprendre beaucoup.
Féline ? Moi ? Qu’est-ce que cela voulait-il bien pouvoir dire.
Elle, m’a fait comprendre que j’avais une attitude « hautaine » et snobinarde qui feignait de faire la désintéressée, alors que j’aurais tout à y gagner à agir de manière inverse.
C’est alors que j’ai compris.

Je n’étais pas une féline (rires). J’étais  « dradmirative »
Oui ! Admirative du succès des autres, mais écrasée par le poids de ce que je considérais comme des échecs répétés et des blessures de vie non cicatrisées. Ce que je vivais comme un drame.

Ouf ! Maintenant que j avais mis le doigt sur ce problème et que je compris que je n’étais en course avec personne. J ai commencé à voir les succès d’autrui comme autant de témoignages pour me convaincre que moi aussi je pouvais y arriver.
Pour cela, il fallait que je me concentre celle qui était la plus importante :  MOI.
Un long travail difficile mais pas impossible.

Aujourd’hui, je suis heureuse de dire que je ne suis (presque) plus  DRADIMIRATIVE .
La meilleure manière d’être ce pourquoi nous avons été créés,  est d’accepter qu’en nous il y a une lumière unique qui demande à éclater et que même les échecs ne pourront pas nous empêcher de briller.

Soyons nos premiers admirateurs !

Paix et Joie !

Okédjè

Publié dans confessions intimes, Présentation | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

#PAUSE

Shalom mes inspirations,

Je ne sais pas par où commencer. J’ai tellement de choses à dire.
Alors j’écris ce qui me passe par la tête à cet instant.  

Je réalise encore plus aujourd’hui que ce que nous disons est important et a un écho dans le Ciel. Le Big Boss GOD se saisit de chacune de nos paroles, de nos visions, de nos pensées. Quand ce que nous disons rentre dans Son plan, même les « oppositions » font une coalition pour nous permettre de le réaliser.

« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » Romains 8, 28

Facile ? NON ,pas spécialement. POSSIBLE, assurément.
Je me rends compte encore plus aujourd’hui que l’adversité est l’antichambre de la félicité. Il me faudrait peut être un livre pour tout vous raconter. Je ne sais pas si j’y arriverais.
Le blog sera, je pense (du moins je l’espère encore) un espace où je pourrai, à travers des épisodes, relater tout ce qui a pu se passer.

Oui! chaque année, ou chaque semestre, en fonction, je fais la promesse de revenir et je pars. En fait, je ne vais pas loin, je vis ce que j’ai tant envie de vous écrire.

La force des mots, quand Celui que je prie dit Son dernier mot.

Repartir  est surement la meilleure décision que j’ai prise en ce milieu d’année.

Je le vois, je le vis.

Difficile à faire mais tellement bon à expérimenter.

Et vous mes inspirations,

Quelle(s) décision(s )devriez-vous prendre en ce mois de juillet ?

Pensez-y et surtout PRENEZ-LA (LES) !

Paix et joie,

OKédjè

Publié dans confessions intimes, coup de gueule, Edito | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Je repars…

Je repars…
Malgré les tempêtes, le « capitaine » qui quitte le navire, les chancèlements.
Je ne sombre pas, car Jésus est toujours dans ma barque.
J’ai bu la tasse, oui  mais, je ne me suis pas noyée.
Tout ce qui m’effrayait a fini par m’arriver.
Maintenant que tout a changé, je peux à nouveau avancer.
Sans limite, sans contrainte, sans peur.
J’affronte l’avenir, dans l’abandon et dans l’abondance de la grâce.
La confiance en mon Père est semblable à celle d’un enfant.
Je bois ses Paroles en sachant que jamais Il ne ment.
La « kénose » (le dépouillement) dans l’épreuve est le moyen par lequel le Roi des rois peut nous couvrir de Son manteau royal. Pour que Sa Gloire puisse transparaître de façon transparente aux yeux de tous.
La désillusion n’est que la confirmation d’une vérité : « Dieu seul peut à TOUT prix nous aimer ». Au prix de nous résister là où on pensait avancer dans Sa volonté.
J’ai compris que la douleur du refus du Père vaut mieux que le malheur de refus de lui plaire.
Les larmes dues à la lourdeur de la Croix que je peux porter, sont les semences de la Gloire.
Je suis bénie de cette expérience avec Toi.
Les épreuves sont l’antichambre de la foi.
Encore aujourd’hui je le saisis, c’est dans Ta passion que je suis guérie. « La fin d’une chose vaut mieux que son commencement » Ecc 7,8.
Je te rends​ grâce d’avoir permis cette perte de vitesse. Aujourd’hui, je sais encore plus  que sans Toi rien ne se redresse.
Je puis(e) tout en celui qui me fortifie.
Merci Seigneur d’être l’arbre dont je suis le fruit.
Il est temps de dépasser le passé car l’avenir que tu me réserves est plus qu’assurer.
Que Ton amour , Ta faveur et Ta grâce me permettre d’avancer quelque soit le nombre de fois où je risque de tomber.
Merci Seigneur de m’aimer.
Amen

Paix et joie,

OKédjè

 

Publié dans confessions intimes, Début, Génèse | 1 commentaire

Je ne sais pas AIMER !

Je ne sais pas aimer, si je ne peux pas m’aimer
Je ne sais pas aimer, si mon amour est intéressé
Je ne sais pas aimer, si je ne peux pas pardonner
Je ne sais pas aimer, si je n’accepte d’être blessé
Je ne sais aimer, si je ne peux pas parler
Si je ne peux pas dire à l’autre comment j’aimerai être aimé
Je ne sais pas aimer, si je n’ai pas la foi.
Qui me donnera la force de dépasser les doutes en période de froid.
Je ne sais pas aimer, si je n’espère pas
Mais avec toi, je veux apprendre à Aimer,
jusqu’à ce que je ne puisse plus respirer.
L’amour est un langage qui est propre à chacun  et s’ AIMER est un exercice perpétuel de traduction et d’interprétation !
Je vous aime !
Paix et Joie (et Amour)
OKédjè
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire